dossier residence
dossier compagnie le projet général charles CRÉ-ANGE page d'accueil cours et stages répertoire partenariats saisons

 

PiËce ý conviction

PiËce chorÈgraphique et multimÈdia pour 3 danseurs et le collectif "À plusieurs"

 

VOYELLES

A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles, Je dirai quelque jour vos naissances latentes : A, noir corset velu des mouches Èclatantes Qui bombinent autour des puanteurs cruelles, Golfes d'ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes, Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d'ombelles ; I, pourpres, sang crachÈ, rire des lËvres belles Dans la colËre ou les ivresses pÈnitentes ; U, cycles, vibrement divins des mers virides, Paix des p’tis semÈs d'animaux, paix des rides Que l'alchimie imprime aux grands fronts studieux ; O, suprÍme Clairon plein des strideurs Ètranges, Silences traversÈs des Mondes et des Anges : - O l'OmÈga, rayon violet de Ses Yeux !

Arthur Rimbaud

La morale de Don Quichotte

Don Quichotte avait raison. Sa position est la seule dÈfendable. Toute autoritÈ imposÈe par la force est ý combattre. Mais la force, la violence, ne sont pas toujours du cÙtÈ o˜ l'on croit les voir. La violence institutionnalisÈe, celle qui prÈtend s'appuyer sur la volontÈ du plus grand nombre, plus grand nombre devenu g’teux non sous l'action de la marijuana, mais sous l'intoxication des mass media et des automatismes culturels traÓnant leur sabre sur le sol poussiÈreux de l'Histoire, la violence des justes et des bien-pensants, toujours solidement accrochÈs ý leur temple, leurs dÈcorations et leurs marchandises, la violence qui s'ignore ou se croit justifiÈe, est fondamentalement contraire ý l'Èvolution de l'espËce. Il faut la combattre et lui pardonner car elle ne sait pas ce qu'elle fait.

Henri LABORIT

NOTE D'INTENTION

Il s'agit d'une piËce d'un seul tenant, un continuum pour 3 danseurs qui fait rÈfÈrence au poËme d' Arthur Rimbaud ´ voyelles ª . C'est Ègalement un hommage ý Henri LABORIT, biologiste, philosophe, Ècrivain, ´ inventeur ª de la biologie des comportements dont les Ècrits, les enseignements et les recherches ont guidÈ et alimentÈ ma rÈflexion .

La piËce traite en prioritÈ des correspondances (coÔncidences) qu'entretiennent les ÈlÈments d'une structure entre eux. Les images, les films, les musiques, les mots, les structures chorÈgraphiques viennent nourrir un ensemble de 7 sÈquences dÈfinies dans l'ordre et selon les couleurs du poËme. 1. A NOIR 2. E BLANC 3. I ROUGE 4. U VERT 5. O BLEU 6. A NOIR 7. E BLANC

ý propos des structures chorÈgraphiques: avertissement en forme de prÈambule

De l'usage de l'Utopie

L'Homme n'est capable de rÈaliser que des modËles utopiques. Ces modËles sont irrÈalisables tels qu'il les a imaginÈs et il s'en aperÁoit aussitÙt qu'il tente de les rÈaliser. L'erreur de jugement et l'erreur opÈrationnelle consistent alors ý s'entÍter dans la rÈalisation de l'irrÈalisable, et de refuser l'introduction dans l'Èquation des ÈlÈments nouveaux que la thÈorie n'avait pas prÈvus et que l'Èchec a fait apparaÓtre ou que l'Èvolution des sciences, et plus simplement encore des connaissances humaines, permet d'utiliser, entre le moment o˜ le modËle a ÈtÈ imaginÈ et celui o˜ la rÈalisation dÈmontre son inadÈquation au modËle. Ce n'est pas l'Utopie qui est dangereuse, car elle est indispensable ý l'Èvolution. C'est le dogmatisme, que certains utilisent pour maintenir leur pouvoir, leurs prÈrogatives et leur dominance.

Henri LABORIT

Une structure posÈe comme un a priori

La structure chorÈgraphique de piËce ý conviction est basÈe sur le croisement et la modification permanente de deux entitÈs alternÈes dÈfinies au dÈpart, et des intermÈdiaires ou liens aux fonctions variables.

Phrase A 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 13 segments ou modules de durÈe inÈgale

Phrase B 1 2 3 4 5 6 7 7 segments ou modules de durÈe inÈgale.

Le mode d'apparition des modules se fait selon un dÈroulÈ de partition alternant une entitÈ en augmentation et partant du noyau (segment 7 de la phrase A) ý la mesure nƒ1 (c'est ý dire au dÈbut de la piËce) et se finissant par la dÈcouverte de la phrase A modifiÈe n fois dans son intÈgralitÈ. Les protocoles sont des voies d'exploration des possibles ý l'Èchelle de l'expÈrimentation du groupe o˜ l' intervention du numÈrique vient en appui de la proposition.

La notion de modification est un choix au dÈpart intuitif ,puis un gošt qui s'est dÈveloppÈ ý la lecture d' oeuvres aussi diverses que celles de Michel BUTOR (´ La modification ª, ´ L'emploi du temps ª),Georges PEREC,ou Henri LABORIT(´ l'Èloge de la fuite ª, ´ biologie et structures ª)et plus gÈnÈralement la consultation d' Ècrits scientifiques en rapport avec le vivant .

A PROPOS DU TEMPS

1.Une durÈe prÈÈtablie pour les modules chorÈgraphiques

2.Une durÈe variable laissant place ý des plages improvisÈes : les intermÈdiaires.

Note d'intention:

Basculer de la notion d'ordre (apparent) ý celle de dÈsordre (apparent) est une des pistes de recherche que nous nous proposons d'explorer. Ce point de vue est par essence mÍme, sujet ý la subjectivitÈ et nous nous emploierons ý traverser ces frontiËres entre ordre et chaos , entre ranger et dÈranger en laissant la porte largement ouverte ý l'interprÈtation individuelle de ce qui est perceptible,sensible dans ce puzzle. Puzzle :mot d'origine anglaise de to puzzle :embarrasser L'improvisation est ici convoquÈe comme une proposition dans laquelle le dosage, la pondÈration est primordial. Dans ce cadre, les structures chorÈgraphiques feront gÈnÈralement appel ý la composition spontanÈe. En parallËle, la prÈparation, crÈation infographique, vidÈo, etc.... sera gÈrÈe par des outils/moyens informatiques de mixage en temps rÈel dont chaque interprËte aura la responsabilitÈ ou le choix selon l'ordonnancement du protocole gÈnÈral.

A PROPOS DE L'ESPACE

1.Un espace de reprÈsentation dÈcoupÈ en zones actives.

2.Un espace global intÈgrant le public .

3.Les limites entre ses espaces ou bordures .

4.Les zones d'intersection .

A PROPOS DE L'UTILISATION DU MULTIMŠDIA.

EX NIHILO NIHIL (rien ne vient de rien)

1.une attention soutenue aux correspondances rimbaldiennes :une interprÈtation ;une conviction .

2.le traitement du temps :un TIME CODE donnÈ par l'intermÈdiaire du support numÈrique sous des formes diverses.

3.des procÈdÈs et des modes variÈs d'intervention en temps rÈel ou en prÈparation ,composition spontanÈe et sur des supports distincts.

4.un travail de recherche sur les ´ failles poÈtiques ª des logiciels dans ce que nous appellerons les ´ bugs dominants ª.

( un exemple concret : nous avons soumis le poËme ´ voyelles ª aux logiciels de traduction ,aux correcteurs d'orthographe .Nous en exposons le rÈsultat dÈrisoire,rÈvÈlateur et effrayant ).

5.la rÈalisation des infographies ,films et les traitements d'images,sons,la gestion de la mathÈmatique de la partition,des trajets,des matiËres